Loup-Blanc te présente quelques villages qui font le charme de notre belle Provence

Diapositive1 Diapositive2 Diapositive3 Diapositive4 Diapositive5 Diapositive6 Diapositive7 Diapositive8 Diapositive9 Diapositive10 Diapositive11 Diapositive12 Diapositive13 Diapositive14 Diapositive15 Diapositive16 Diapositive17 Diapositive18 Diapositive19 Diapositive20 Diapositive21 Diapositive22 Diapositive23 Diapositive24 Diapositive25 Diapositive26 Diapositive27 Diapositive28 Diapositive29 Diapositive30

Publicités
Cet article a été publié dans Coup de coeur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Loup-Blanc te présente quelques villages qui font le charme de notre belle Provence

  1. Trigwen dit :

    Voilà qui me rappelle de bons et beaux souvenirs de vacances passées en Provence en 1982, en 1995 et en 2012. J’ai longé les calanques, me suis baladé dans les garrigues et les champs de lavande et je garde le souvenir de plusieurs de ces villages ou cités pittoresques qui m’ont frappé par leur beauté et le fait qu’ils ont su garder leur authenticité provençale sans avoir été dénaturés par les promoteurs et les bétonneurs assassins.
    Je me souviens des Moutiers Saintes Marie où j’ai passé une journée entière et d’où j’ai ramené des produits en faïence faits sous mes yeux par les artisans locaux.
    Une virée d’une longue après-midi à Gigondas m’a permis de visiter une bonne partie de ce village mais Dieu que mes jambes ont souffert : c’est que ça grimpe par là-bas ! Ne voulant pas partir sans un souvenir local, je suis resté manger dans un restaurant typique le soir dans lequel nous a été servie une cuisine méditerranéenne sur laquelle je n’ai guère craché ! Bien sûr, je suis reparti avec quelques bouteilles, histoire de les boire chez moi pour avoir un arrière goût de ces vacances.
    Quant à Gordes, je n’ai pas attendu qu’il passe à la télévision dans l’émission  » le plus beau village de France ». Bien avant que les Français ne découvre ce village superbe, je l’ai visité durant deux jours en en prenant plein les yeux et j’y ai dormi au Mas de Gordes.
    Moi qui aime les côtés authentiques et typiques d’une province, j’ai été récompensé car, à Gordes comme à Gigondas, j’ai dû marcher beaucoup en grimpant ou descendant ! Si ils avaient été rancuniers, mes jambes, mes mollets et mes pieds en auraient beaucoup voulu à ces gros bourgs hauts perchés !
    Comme tu peux le lire ta province ne me laisse pas indifférent et j’en parle avec autant de plaisir et de fougue que je parle de l’Alsace, du Périgord, de la Savoie, de a Touraine de la Dordogne et presque autant de la Bretagne (faut pas exagérer tout de même !)
    Salut à toi René Pierre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s