Une grande question existentielle ! Ça vaut le coup d’être lu, le Pet!

 

 Le pet  (de Loup)

  1) Qu’est ce que le pet, quelle est sa composition ?

  Du latin flatus signifie : souffle, chimiquement composé de nombreux gaz

 Et expulsé par l’anus. Pour partie, il est composé de l’air que nous

 Expirons, pratiquement uniquement d’azote et de gaz carbonique,

 L’organisme absorbant l’oxygène, et, les gaz produits par la réaction

 Chimique

 Entre l’acide gastrique, les fluides intestinaux et la flore

 Microbienne produisent eux du dioxyde de carbone, de l’hydrogène et du

 Méthane.

   2) Pourquoi les pets sentent-ils mauvais ?

 

   L’odeur des pets provient du mélange de petite quantité de sulfure

   D’hydrogène et de soufre. Plus il y a de soufre dans votre alimentation,

   Plus les bactéries de votre intestin vont produire de gaz et plus vos

   Pets    seront puants….

   Des aliments comme l’oignon, le choux fleur, les oeufs, les   champignons,

   Sont reconnus pour être ceux qui produisent les pets le plus infects.

     Les haricots, par exemple produisent une grande quantité de pets pas

   Nécessairement malodorants

 

   3) Pourquoi les pets font-ils du bruit ?

 Les bruits sont produits par l’ouverture anale, plus communément

 Connue sous le nom de :  » trou du cul « . Le bruit dépend de la vitesse de

 L’expulsion des gaz et de l’étroitesse de l’ouverture des muscles du

 Sphincter anal.

 

 4) Combien de pets produit une personne normale ?

  En moyenne, une personne produit environ un litre de pet par jour, ce

 Qui donne à peu près 14 pets quotidiens. Il vous sera sûrement

 Difficile d’évaluer le volume de vos pets quotidiens, mais vous pouvez évaluer

 Le nombre de pets que vous lâchez tous les jours. Faites une petite expérience

 Scientifique : notez scrupuleusement tout ce que vous mangez et le nombre de  « 

 Caisses  » que vous lâchez allègrement tous les jours. Prenez

 Alors note de l’odeur de vos pets (l’odeur de ses propres pets ne

 Dérange pas… étonnant non ?) et vous découvrirez alors la relation entre

 L’odeur et votre nourriture du jour.

 

 5) Combien de temps faut-il pour que l’odeur de vos pets arrive  jusqu’aux narines innocentes ?

 

 Cela dépend des conditions atmosphériques, de l’humidité, de la

 vitesse du vent et de la distance entre les personnes. Les pets se diluent

 Dans l’air et cette dilution diminue leur potentiel nauséabond…

 Mais il y a des cas particuliers :

 Quand le pet est lâché dans un espace réduit et sans ouverture comme un

 Ascenseur, une petite pièce, dans une voiture ou sous les draps, parce

 Que ces conditions limitent la quantité de diluant (l’air) et le pet va

 Rester dans une concentration qui permettra sa perception plus

 Longtemps jusqu’à ce qu’il se condense sur les murs.

 

 6) Est-il exact que certaines personnes ne pètent jamais ?

   Faux ! Toute entité vivante pète. Certaines personnes,

 Particulièrement vengeresses pètent encore quelques heures après leur mort.

 

 7) Les hommes pètent-ils plus que les femmes ?

   Faux ! Les femmes pètent autant que les hommes (pet de femme infâme),

 La différence c’est que les hommes en sont fiers.

 

 8) Quel est le moment le plus propice aux pets ?

   Le matin au moment du réveil, on appelle cela la  » Cantate du

 matin « ou allegro ma non tropo. Si une personne en se levant va aux toilettes

 Et force un bon coup, on peut entendre le pet dans toute la maison !!!!!!!

 

 9) Est-ce que les haricots font plus péter ?

   Le haricot contient des sucres que les humains ne peuvent digérer.

 Quand ces sucres arrivent à nos intestins, les bactéries les  » bouffent  » et

 En font des gaz. D’autres aliments qui produisent les pets sont, le maïs, le

 Poivre, le chou, le lait et ….le vin. Ces aliments sont dits  » carminatifs  « .

 

 10) Le rôt n’est-il rien d’autre qu’un pet qui s’est trompé de porte de sortie ?

   Non ! La phrase  » le rôt n’est qu’un pet qui a pris l’ascenseur ou le

 Poème  » un rôt bien lancé, n’est qu’un pet fatigué qui n’a pu arriver

 Jusqu’au cul  » tout cela n’est que du folklore. Le rôt vient de l’estomac

 Et possède une composition chimique différente de celle du pet. Les pets

 Contiennent moins d’air d’origine atmosphérique et plus de gaz

 Produits par la flore microbienne.

 

 11) Et les pets que nous retenons où vont-ils ?

   Combien de fois vous êtes-vous retenus de  » larguer une caisse  » ? En

 Vous promettant de lâcher à la première bonne occasion et avez-vous

 Découvert plus tard que ce salaud avait disparu ? S’est-il transformé

 En « louffe  » inodore et silencieuse ? A-t-il été absorbé par la circulation

 Sanguine?

 Que lui est-il arrivé bordel de merde ? Tous les médecins s’accordent à

 Dire que le pet ne s’est ni  » faufilé  » ni n’a été absorbé. Il repart

 Tout simplement dans les intestins et revient plus tard. Cela confirme

 Que les pets ne disparaissent pas, ils sont tout simplement en retard…

 

 12) Est-il possible d’enflammer un pet ?

  La réponse est oui !!! Normalement les pets renferment du méthane

 Et de l’hydrogène, gaz inflammables. C’est pour cela que vous devez faire

 Gaffe avant d’essayer d’enflammer un pet. La flamme produite peut faire un

 Rétro, et les vêtements ou tout ce qui est autour de vous peut prendre feu.

 Près de 25% des personnes qui en ont fait l’expérience se sont brûlé les

 Fesses et les poils du cul. Et bien que la flamme bleu que produisent les

 Pets  soit un spectacle inoubliable, chers amis, je vous recommande de

 Ne pas essayer ou alors vous saurez ce que signifie l’expression  » péter le

 Feu »

 

Publicités
Cet article a été publié dans Des Lyres de Loup-blanc -04. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Une grande question existentielle ! Ça vaut le coup d’être lu, le Pet!

  1. Amélie dit :

    PT de rire
    Mais tres instructif
    Tu crois que ça peut être une piste à suivre en terme de recherche pour l’économie d’ennergie ? 😀
    Biz
    et bonne soirée

  2. L'Azuréenne dit :

    hahahahaah suis pétée de rireeeeee !!!
    Trop fort !!! Je me suis régalée à lire tout ça et pi j’en ai appris sur les pets lol
    Mon père me citais Guitry quand j’étais petite : « Le Pet est un vent mystérieux sortant d’un trou noir qui annonce avec tracas l’arrivée du général caca et de son armée la diarrhée. »

    Sinon pour la vidéo, tu dois d’abord t’inscrire sur le site http://vodpod.com
    Ensuite tu fais « add vidéo », tu entres le code embbed de ta vidéo et tu iras à côté de « your vidéo » dans « sharing » en haut à droite, tu feras « widget » à côté de social network. Là tu obtiendras un code que tu colleras dans un widget de ton blog qui s’appelle aussi Vodpod. Et voilà !

    Bisoussss mon cops Loup -Blanc de Provence !
    😉

    • loupblanc04 dit :

      Merci beaucoup mon adorable professeur des écoles et particulier du Loup-Blanc !

      Le code embed, je l’ai déjà… je vais aller directement le coller dans ton fameux « widget »… Menfin, j’vais essayer mdr 😮

  3. EvaNaissance dit :

    Ahh j’adôôôrrreeee!!! ça fait du bien même à cette heure tardive ou très matinale, c’est selon!!
    En plus c’est un billet rigolo/médico/socio
    Il est des pets mondains qui se veulent discrets
    Il est des pets triomphants qui ébranlent les trônes
    il est des pets royaux sortis de culs augustes
    Il est des pets fameux qui partent en trompette
    Il est des pets flûtés qui font l’effet d’une petite brise
    Il est un pet discret que l’on nomme une perle
    oh quand je pense que c’est un de tes des Lyres qui me fait être poétesse!! hum!!

    mais snifffff en migrant j’ai perdu les liens de Ta Licorne et je ne sais comment mettre mes « ami.e.s » en liens ? ça m’agace! ça m’agace!
    kisos kisos et bonne journée
    http://scarlettsansrhett.wordpress.com/

    • loupblanc04 dit :

      Kikou Eva, le truc le plus simple pour retrouver l’adresse de tes blog préférés est de t’abonner au blog : Quand tu écrits un com, il te suffit de cocher « Tenez-moi au courant des billets » ou un truc comme ça… Comme ça tu reçois un mail dés qu’il y a un nouveau billet… Ça remplace l’actualité des nouveautés que nous avions sur MSN…
      Bon maintenant si qq’1 a une meilleure solution ?
      Biz à tous et bon WE 😀

  4. breizie2 dit :

    Hilarant ! Instructif et très détendant.
    Voilà un billet que je verrais très bien mis en vers par un Pierre Perret qui le chanterait hilare devant un parterre de mémères outrées …
    Un excellent billet très instructif qui résonne comme un retour à l’école avec une autre forme d’enseignement plus … concrêt : Chimie, anatomie, psychologie, mathématiques, physique, botanique et sciences naturelles…presque toutes les matières sont enseignées.
    Il ne reste plus qu’à savoir dans quelle partie du monde on pète le plus et quelle population dégage les pêts les plus odorants ou les plus denses pour attaquer la géographie.
    Tu aurais pu te renseigner sur les époques ou le pêt n’était nullement incongru et comment il a traversé l’histoire.
    Reste le français mais une bonne dictée d’une partie de ce billet et une explication de ce texte est la matière est attaquée.
    Rien qu’à te lire, j’ai eu envie de lacher quelques perles sonores pour le plaisir mais comme je ne tiens pas à avoir de soucis pour tapage nocturne, je me suis abstenu. Cette lecture m’a ramené à quelques souvenirs odorants avec concours de caisses dans ma jeunesse et à des souvenirs très très odorants mais insupportables plus récemment.
    Un billet délirant dans lequel tu aurais pu attaquer la question écologique avec destruction de la couche d’ozone et possibilité pour chaque citoyen de faire ses réserves de « gazs » pour se chauffer l’hiver … Ainsi nous aurions retrouvé ce principe républicain d’Egalité : tous les citoyens égaux par leurs Pêts, valeur concrête et gazeuse, bien presque immatériel non coté en bourse sur laquelle les financiers ne peuvent pas spéculer.
    Un billet amusant et … léger ! Salut à toi cher Loup Blanc. Trigwen

  5. chantalstella dit :

    Ouf !!!!Hé bien !!!! Maintenant gentil Loup Blanc ,je comprends
    mieux pourquoi toutes ces réactions qui me tenaillent souvent !
    ( Et elles de mon entourage ,hi hi !!!)
    Bravo pour toutes ces explications !!!
    Ah et ,au fait ,tu vois que je suis finalement arrivée sur ton site ,
    non mais !!!!Blonde sure ,mais persévérante ,malgré mon âge ! hi hi …
    En tout cas ,merci pour tes mots ,tes venues ,portez vous bien toi et ta belle Licorne ,
    et toute ta petite famille ,je te dis à une autre fois ,mon ami ,et aussi plein ,plein ,mais plein de « merci » pour tout ce que tu envoies de drôles ,de vrai ,de pétillants ou de charmants tout simplement…Merci ! Bisoussssss !

  6. lalouvenoire dit :

    merci pour le sourire! Bonne soirée

  7. ptiteetoile dit :

    kikou 🙂
    herueusement que l’on a pas les odeurs avec ton billet lol ;)))))))))
    bizzzz

  8. marie-ne dit :

    Bonsoir je passes et  » je files comme un pets sur une toile cirée!!! » lol! Me suis régalée à te lire. Génial. Ca dégaze!!! ptdr. Merci pour le rire.

  9. marie-ne dit :

    Je me suis rappelée avoir abordé ce sujet, via ma catégorie « humour et jeu de mots » sur mon blog, alors je te fais partager quelques blagues.

    une image :

    une blague :
    Une gentille mémé va voir son docteur :

    -« Docteur, j’ai un petit problème avec mes gaz… Bon, ce n’est pas
    trop grave, ils ne sentent jamais mauvais et sont toujours silencieux.
    Pour vous dire, ça doit faire dix fois que j’ai pété dans votre bureau
    et je suis certaine que vous ne vous en êtes jamais aperçu, car
    ils sont sans odeur et silencieux… »

    -Le docteur : « Je vois, je vois… Prenez ces pilules et revenez me
    voir lundi prochain…

    -Lundi arrive, la p’tite mémé revient.« Docteur, je ne suis pas très
    contente des pilules que j’ai prises, mes gaz restent silencieux, mais
    ils puent, une véritable infection… »

    -« Très bien, dit le Docteur, maintenant qu’on a réussi à dégager
    vos sinus, on va s’occuper de vos oreilles.

    _____

    Et puis là un petit billet que j’avais fait dans la catégorie « certains sujets qui m’interpellent », mais surtout pour l’image.looool Le gros lapin blanc.

    Clic :

    http://mavoie2958.wordpress.com/2009/02/01/ce-tour-de-magie-geantissime-auquel-tant-shabituent/

    Voilà sur ce, pétons en coeur! loool.
    A bientôt peut-être, en tout cas merci pour les partages sympas.

  10. Salut à toi ,content de te retrouver……le pet m’a fait péter de rire:j’ai trouver ceci:
    Il serait bien aussi de chercher « le pétomane » qui avait du succès au cabaret autrefois

    Un pet mal contrôlé peut ruiner une vie
    Sauf dans les lieux d’aisance , il nous est interdit!
    Imaginez un peu: vous pétez à la messe :
    Il faut absolument s’accuser à confesse

    D’avoir ainsi troublé cette cérémonie
    Qui ne peut supporter que le blanc des surplis!
    Vous pétez au bureau? Alors il faut veiller
    Avec grande attention à l’air renouvelé

    Pour ôter les poisons et toute pestilence ,
    Vaporisez bien vite un doux parfum d’ambiance !
    Péter un peu au lit, ce n’est pas interdit,
    Mais on ne peut le faire avec n’importe qui:

    Il est de gros bougons dont le fier odorat
    Décèle illico les parfums scélérats
    Qu’un pet incontinent laisse flotter souvent,
    Qu’on ne peut supprimer qu’en étant sous le vent!

    Vous pensez qu’un long pet est une forfaiture?
    Si vous le modulez , bien assis en voiture
    En soulevant parfois la fesse, pour changer
    Les bruits que fait le vent que vous vous extorquez,

    Vous pouvez obtenir des mélodies subtiles
    Qui aux yeux des chercheurs de sons sont bien utiles!
    N’hésitez pas alors à les enregistrer
    Pour, peut-être, un beau jour, trouver célébrité!

    Il est des pets mondains qui se veulent discrets
    Mais laissent derrière eux l’ambiance parfumée
    De mainte porcherie , qui, même bien tenue
    Recèle des relents qui manquent de vertu !

    De ces pets impromptus et qui vous assassinent
    Qu’on affuble, chez nous, du doux nom de bessine
    On ne peut alléguer qu’ils viennent du voisin
    Et tourner les talons comme ça, mine de rien !

    Un parfum très puissant nous suit et nous dénonce
    Au courroux général, et bien des nez se froncent
    Quand, passant auprès d’eux, on laisse s’échapper
    Quelques relents d’égouts aux vapeurs sulfurées…

    Et ces pets triomphants qui ébranlent les trônes
    De ces rois satisfaits qui, par ces bruits, couronnent
    Un repas trop copieux où ils ont abusé
    De vaillants haricots qu’on nomme flageolets,

    Oui, ces pets triomphants sortis de culs augustes
    Ne sont pas plus glorieux que ceux que l’on déguste
    Quand, assis sur le trône en un beau cabinet,
    On se donne la joie de péter en secret !

    Péter en compagnie, demande de l’étude
    Il ne faut pas non plus en faire une habitude
    Et croire que l’on peut péter impunément
    Devant de bons amis qui s’offusquent souvent !

    Une femme qui pète est mal considérée
    Et l’oreille à l’entendre est souvent sidérée
    Comme si de ce cul qu’on adore et adule
    Il ne devrait sortir que de divines bulles !

    On peut gâcher ainsi d’intimes relations
    Par un pet impromptu qui sort du cotillon !
    Et il faut bien du temps et de l’intimité
    Pour se donner, au lit, le plaisir de péter !

    Parlons un peu des sons et des modulations
    Que le pet bien conduit offre à nos émotions
    L’esthétisme du pet n’a pas été chanté
    Je m’y efforce ici, pour enfin l’honorer !

    Il est des pets fameux qui partent en trompette
    Ceux qui sortent soudain alors que l’on s’apprête
    A monter à cheval, et qu’écartant les cuisses
    On permet à ce pet de s’esbigner en suisse !

    Il est des pets flûtés qui sortent, s’éternisent
    Et font à tous l’effet d’une petite brise
    Légère et court vêtue, agréable à l’ouïe
    Et qui ne choquent pas l’oreille de Louis.

    Pas plus que les tympans de la chaste Louise
    Puisqu’on appelle ainsi ce pet qui s’éternise !
    Il est un pet discret que l’on nomme une perle
    Qui ne rappelle pas le chant aigu du merle,

    Mais qui survient parfois à un petit effort
    Qui ne s’attarde pas, et part vite au dehors.
    Ces pets –là sont parfaits pour celui qui s’ennuie
    Et qui seul au logis entend tomber la pluie !

    Il est des pets foireux qui nous couvrent de honte,
    Que l’on ne peut nier, et qui du doigt nous montrent
    Quand, au pantalon blanc, on voit une auréole
    Où que la jupe en fleur a sali sa corolle !

    Et le pet qu’on enflamme, y avez-vous songé ?
    Ce pet des collégiens dont les yeux révulsés
    Voient, de leur postérieur jaillir l’enfer de Dante,
    Et rôtissent leurs poils d’une main imprudente !

    Joseph Pujol, jadis , au temps du Moulin Rouge
    Où s’amusait Lautrec ,autant que dans les bouges,
    Savait avec ses pets faire venir à lui
    Toute la société, des plus grands aux petits !

    Il emmagasinait, tout comme une baudruche
    De l’air qui, mélodieux, évoquait sans embûches
    Les plus beaux instruments : la flûte, le tambour
    Contrebasse ou violon… En ses plus beaux atours,

    Cet ancien boulanger , un enfant de Marseille
    Venait au cabaret expulser ses merveilles
    Vêtu d’un habit rouge à la culotte noire
    En satin, découpée à l’endroit de l’histoire,

    Et qui lui permettait d’éteindre les bougies
    A trente centimètres, et de jour, et de nuit !
    Qui a pu faire mieux que ce sublime artiste ?
    A moins, qu’à l’imiter, vous vous mettiez en piste !

  11. Maurice dit :

    A ton exposé, tu peux ajouter ceci:
    12) -suite-
    Il y a quand même 1 technique sans danger: dans un bain, prendre un verre. Le tenir renversé dans l’eau. Il ne doit plus y avoir d’air dedans; Maintenant pétez et récuperez le gaz……… Facile, hein ???? Bon, déposez le verre sur le fond de la baignoire –toujours renversé -le verre, pas la baignoire, ne pas vider la baignoire, ne pas prendre froid, et avec des gestes lents, vous retourner et saisir 1 briquet SEC, et l’allumer avec votre main sèchée, ………donc s’essuyer au moins une main; On aura auparavant tout calculé pour réussir son expérience scientifique, et préparé une serviette de bain, pardon 2: une pour la main et (peut-être) le briquet qui ne peut pas tomber dans l’eau, et l’autre pour se sécher le corps (plus grande)………….. Donc on allume le briquet, on l’approche de l’eau, et on remonte le verre en le retournant près de la surface, en pensant orienter le verre dans la direction de vos pieds protégés par l’eau……… Choisir la dimension du verre en fonction de vos con…pét…ances. (le max de gaz de pet, sans mélange avec l’air……….)

    13) Peut-on péter a volonté?
    Le type qui parvient a contrôler son anus et son tube digestif pour produire ce genre de fantaisies, existe bel et bien. Les spécialistes sont appelés « pétomanes »…….

    14) Expression qu’on peut placer partout???
    »Pète un coup, t’es tout pâle!»………….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s