Expressions de la langue francaise bonnes à soir selon Loup-Blanc.04 suite 2

 

 

 
Merci à mon Amie Eva pour m’avoir envoyé ce pps sympa, la suite N° 3 au prochain numéro, car comme vous le savez, "la culture c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale !"
Amitié à toutes et tousse Tire la langue
 
Publicités
Cet article a été publié dans Contes et légendes du Loup-Blanc . . .. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Expressions de la langue francaise bonnes à soir selon Loup-Blanc.04 suite 2

  1. Suzanne dit :

    sympa ces explications, il y en a que je connaissais et d\’autres pas, donc tu as bien fait… d\’étaler ta science :-)merci pour ton comm, hé oui je rejoins le club des mamy gaga ! merci aussi d\’avoir mis quelques comms tout au long de ces mois où je ne suis plus venu ici, avec tous les soucis de famille que j\’ai eu je n\’ai pas eu le temps ni l\’envie.bisous à vous 2.

  2. ஐﻬღ..♪♫♥ Biquette dit :

    Ben billet éducatif merci Louploup !!Merci aussi de ton envoi d\’étiquettes , j\’en ai aussi fait profiter mon amie ici grace à tes doubles, Super Génial Vous !!! Merci de tout coeur !Bon week et maxi gros bisous à Toi et à ta Licorne d\’Amour ! (H)

  3. Loup-Blanc dit :

    Amitié à toutes et tousse … Mais faut mettre sa main devant la bouche, quand tu tousses ;o)))

  4. Athéna dit :

    Aaaaaaaaaaaaaaaaaah je croyais que c\’était "en noeud de boudin" mdrrrrr !Et j\’adore l\’expression "il me court sur le haricot" ! hihi !Bisou à toi tout seul !

  5. Yann dit :

    Et oui ma chère Athéna mais je te rassure tu n\’es pas la seule à avoir cru qu\’on disait en noeud de boudin. beaucoup autour de moi emloie cette réflexion en faisant l\’erreur. Tout comme une majorité de gens parle d\’un "haricot de mouton" alors qu\’il s\’agit en réalité d\’un "harigot de mouton". il suffit qu\’une personne déforme l\’expression et le bouche à oreille fait le reste.n

  6. Yann dit :

    A la fin du 14e siècle apparaît en français le mot hericot pour désigner le haricot. Dans l’ancien argot au XIXème siècle, le vieux mot harigot signifie pièce, morceau. – Le harigot de mouton était un ragoût de mouton coupé en morceaux. Il était servi avec des hericots ou des fèvesf. Par déformation et avec le temps, le plat deviendra le haricot de mouton servi le plus souvent avec des flageolets. Bon appétit ! Salut à toi Ô docte Loup Blanc ! Trigwen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s