La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc du 19/02/10

 
 

 

 

La maîtresse d’école demande à Toto :

– Il y a trois oiseaux sur une branche et je prends mon fusil et j’en tire un, combien

en reste-t-il ?

Toto dit "il n’y en a plus, les autres sont partis, ils ont eu peur."

La maîtresse dit :
– Non, non Toto tu vois 3 oiseaux moins un fait qu’il reste deux oiseaux sur la branche.

Mais j’aime bien ta façon de penser.

Quelques jours plus tard, cette fois-ci c’est Toto qui demande à sa maîtresse d’école :

– Il y a trois femmes qui marchent sur le trottoir, chacune ayant un cornet de crème

glacée à la main, une lèche son cornet, l’autre suce son cornet et la dernière croque

son cornet. Laquelle est mariée ?

La maîtresse dit "ce doit être celle qui suce".

Toto dit : "Non, non c’est celle qui a une bague au doigt.

Mais j’aime bien votre façon de penser !"

 

 

 

 

 

Le « dic-Thon » Loup-Phoque du jour :

 

Cœur qui soupire n’a pas ce qu’il désire, et, quand il a fini de soupirer il n’a toujours

pas ce qu’il désirait…

 

 

 

  

La maxime Loup-Phoque du jour :

 

Ne remets jamais à demain ce que tu peux faire faire aujourd’hui par un  autre. 

 

 

Le proverbe Loup-Phoque du jour :

 

On commence par dire : cela est impossible pour se dispenser de le tenter, et cela devient impossible, en effet, parce qu’on ne le tente pas…

 

 

 

 

La réflexion Loup-Phoque du jour :

 

Soyez réalistes, demandez l’impossible !!!

 

 

 

 

Le « Comble » Loup-Phoque du jour :

 

·         Quel est le comble du comble ?

Qu’un muet dit à un sourd qu’un aveugle les espionnes !

 

 

 

 

 

 

Blagues Loup-Phoque du jour :

 

En classe, l’institutrice explique aux enfants les différents régimes alimentaires

des animaux :


– Alors les vaches, elles mangent quoi ?


Tous les enfants lèvent le doigt :
– Moi M’dame ! Moi M’dame !
– Oui ?
– Les vaches, elles mangent de l’herbe !
– Très bien ! Et les chiens, qu’est-ce qu’ils mangent ?
– Moi M’dame ! Moi M’dame !
– Oui ?
– Les chiens, ils mangent de la viande !
– Très bien ! Et les ours, qu’est-ce qu’ils mangent les ours ?
Silence dans la classe. Soudain Toto lève le doigt :
– Moi M’dame ! Moi je sais ce qu’ils mangent les ours !
– Oui, dis-nous, Toto.
– Les ours, ils mangent de l’oignon !
Surprise de l’institutrice.
– De l’oignon, Toto ? Ou as-tu appris cela ?
– Ben oui, l’autre jour j’ai entendu Papa dire à Maman :

"Viens qu’j’te bouffe l’oignon avant qu’les ours arrivent."

 

 

 

 

 

 

Un homme se présente comme vendeur dans un hypermarché et le chef du

personnel lui demande :

– Avez-vous déjà eu des expériences dans la vente ?
Le candidat le rassure et lui explique :
– Oui, j’étais vendeur dans la boutique de mon oncle, dans une petite ville de province.
Le chef décide de le prendre à l’essai pour la journée et, le soir même, revient le voir

pour lui demander ses résultats de la journée.

– Combien as-tu fait de vente ?
– Une seule, répond le vendeur.
Le chef remarque :
– C’est pas très brillant ça, et une vente de quel montant ?
– 124.000 Euro…, répond le vendeur.
Le chef estomaqué, demande quelques explications.
Et le vendeur raconte :
– Un homme s’est présenté et je lui ai vendu un hameçon, puis une petite canne à pêche

et une grande canne à pêche.
Je lui ai alors demandé où il comptait aller pécher et il m’a répondu :
"près de la côte".
Je lui ai dit qu’il ferait bien pour des raisons pratiques de considérer l’achat d’un bateau et

je lui ai vendu un hors-bord de 12 mètres avec deux moteurs.
Après, je lui ai demandé comment il allait se débrouiller pour amener le hors-bord près de la côte ?
Il ne savait pas répondre alors je lui ai recommandé d’acheter une Mercédès nouvelle série et

une remorque pour tracter le hors bord jusqu’à la côte.
On est arrivé au total de 124.000 Euro.
Le chef n’en croit pas ses oreilles :
– Tu as vendu une Mercédès à quelqu’un qui venait pour acheter un hameçon ?
Et le vendeur explique:
– Non, pas exactement. Le client venait acheter une boite de tampon pour sa femme alors

je lui ai dit :

"A priori, ton week-end est foutu ? Pourquoi tu vas pas à la pêche ?"

 

 

 

 

 

Un homme entre 60 et 70 ans est assis sur un banc dans un jardin public

 

il est en train de pleurer tout seul lorsqu’un jeune homme s’avance vers lui et lui demande ce qui ne va pas.
Le vieil homme répond : "Je suis amoureux d’une jeune fille de 22 ans…"
"Qu’y a-t-il de mal à cela ?" demande le jeune homme.
Tout en sanglotant, le vieil homme répond, "Vous ne pouvez pas comprendre. Chaque matin, avant qu’elle aille travailler, nous faisons l’
amour . A midi, elle rentre à la maison et nous refaisons l’amour, puis elle me prépare un de mes plats favoris. Dans l’après-midi, si elle a le temps de faire une pause, elle rentre à la maison et me fait une fellation – et Dieu sait qu’elle sait s’y prendre. Et enfin le soir et toute la nuit, nous faisons l’amour."
Là le vieil homme s’arrête, incapable de sortir un
mot de plus.
Alors le jeune homme lui passe le bras autour de ses épaules et lui dit :
"Je ne comprends pas. Il me semble que vous vivez une
relation parfaite tous les deux. Pourquoi pleurez-vous ?"
Le vieil homme lui répond en pleurant "J’ai oublié où j’habite."

 

 

 

 

 

 

Enfants, Blaguounettes du jour : 

 

 

Trois gamins discutent dans la cour de récréation…

"Mon père, dit le premier, est tellement fort qu’il avale la fumée de sa cigarette par la bouche, et il la recrache par le nez !
– Ouah, c’est nul. Le mien, il l’avale par la bouche et il la recrache par les oreilles…
– Tu racontes des conneries, dit le troisième. Par contre, le mien, il l’avale par la bouche et il la recrache par le trou du cul !
Les deux autres :
"N’importe quoi ! C’est pas possible !
Et le troisième sort un slip de son père de son cartable.
"Et ça, c’est pas des traces de nicotine, peut-être ?

 

 

 

 

 

 

À la petite école, en banlieue, c’est le jour de la leçon de vocabulaire…
La maîtresse dit aux enfants :
– Aujourd’hui les enfants, nous allons étudier le mot "hameçon". Ahmed, veux-tu nous raconter une histoire en utilisant ce mot, s’il te plaît ?
– Oui Madame. Hier, ji suis alli dans li souk avec mon père. Il y avi beaucoup de monde et beaucoup di marchandises. Et mon père, il m’a offir di babouches.
– Mais Ahmed, tu n’as pas utilisé le mot "hameçon".
– Attends ci pas fini ! Les babouches, hameçon trop p’tites !
Consternation de la maîtresse…

Le lendemain, leçon de grammaire.
– Aujourd’hui, nous allons étudier l’épithète. Ali, construis-moi une phrase contenant une épithète.
– Oui Madame. Aujourd’hui, il y a du soleil.
– Il n’y a pas d’épithète dans cette phrase, Ali.
– Pas di problème : aujourd’hui, il y a du soleil, épithète que demain il y en aura encore. Reconsternation…
La maîtresse reprend la parole : Bon, les enfants, à nouveau un peu de vocabulaire. faites-moi une phrase avec le mot "volupté". Vas-y Ali, essaie de racheter tes bêtises…
– Hier, on est allé à la plage avec papa et on a mangé, on a même beaucoup mangé.
– Mais il n’y a pas *volupté* dans ta phrase ?
– Attend, attend, après, papa il a volupté et il a chié dans son froc.

 

 

 

 

 

Le policier à cheval dit à l’enfant :


– Joli vélo que tu as là! C’est le Père Noël qui te l’a amené ?


L’enfant répond :


– Ouais.


Le flic dit alors :


– Ben l’année prochaine, dit au Père Noël de lui mettre un éclairage.


Et le flic lui inflige une amende de 20F.

L’enfant dit :


– Au fait, c’est un bien joli cheval que vous avez là ! Est-ce que c’est le Père Noël qui vous l’a apporté ?

Prenant l’enfant en rigolant le flic répond :


– Ouais, bien sûr que c’est lui !


Et l’enfant de répondre :

– Ben l’année prochaine, dit au Père Noël de mettre le trou du cul derrière et non dessus !

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc du 19/02/10

  1. marie rose dit :

    Bonjour Loup Blanc,Je passais te déposer un petit coucou de Belgique et vous souhaiter, à la Licorne et toi, un bon week-end…Le meilleur pour vous deux !Biz

  2. ♥ Sonia dit :

    Celle de la leçon de vocabulaire, je ne la connaissais pas. Excellente!Passe un bon week-end mon cher Loup-Blanc, même si ta douce Licorne travaille!Bisous

  3. Loup-Blanc dit :

    Hé oui, c\’est "une minute Loup-phoque" spéciale pour une amie " Professeure Dézécolles " histoire de la faire grimper aux rideaux… mdr

  4. marie dit :

    hiiii!!!géniale ta minute loup_phoque apres les oignos et les glaces bon appétit mdr !!!bisous

  5. Suzanne dit :

    j\’aime bien, ! surtout le vendeur de l\’hypermarché :-)))bon week end .

  6. L'Azuréenne dit :

    Héhé ! Si c\’est pour me faire grimper aux rideaux je vais reviendre ce soir lire tout ça… parce que là, la maîtresse que je suis est en train de préparer sa rentrée pour lundi… et vi finito les vacanço… snifffff…Bises Mister the white wolf…

  7. JEAN - MICHEL dit :

    Les deux toto et l\’oignon trop fort !Bon week end à vous deux , à bientôt .

  8. bibialien dit :

    Hello RPY a des blagounettes que je connaissais déjà mais c\’est toujours un plaisir de les relireJoli travail, ça faisait longtempsBelle soirée en famille et gros bisous

  9. L'Azuréenne dit :

    J\’en connaissais certaines, celle que j\’ai préférée c\’est hameçon, épithète et volupté ! mdrrrr !Merci pour ce bon moment, hihihi !Bisous du soir !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s