La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc du 19/12/09

 

 

 

Un type décide de faire son baptême de l’air, il se rend dans un aéroclub et demande à un pilote…
– Voilà… J’aimerais faire mon baptême de l’air mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes !  

–  Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes, vous allez en avoir !
Le type et le pilote montent donc dans un petit avion.
L’avion prend de la vitesse…
Il roule de plus en plus vite mais ne décolle pas…
Il fonce droit sur un arbre !Au dernier moment, le pilote tire sur le  manche et l’avion décolle en frôlant les branches de l’arbre.
Le pilote entend son client assis derrière lui dire :
– Ça, je m’y attendais…
L’avion a maintenant pris de l’altitude.
Comme le type ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de "la feuille morte".
Il coupe le moteur de l’avion et ce dernier chute vers le sol.
L’avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L’avion fait un rase-mottes et reprend de l’altitude…
Le pilote entend son client dire :
– Ça, je m’y attendais aussi !
Enervé, le pilote bascule l’avion sur le dos. Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings. Lorsqu’il termine ses acrobaties, le pilote entend le type dire :
– Ça, par contre, je ne m’y attendais pas…  
Comme le client a enfin eu les sensations fortes demandées, le pilote pose le petit avion en douceur.
Après avoir atterri, il dit à son client :
– J’ai cru que je n’arriverais jamais à vous faire peur ! Vous n’arrêtiez pas de dire ‘ça, je m’y attendais ! ‘
– Écoutez bien ! dit le type. Quand j’ai dit ‘ça, je m’y attendais !’ au moment du décollage, c’est parce que j’ai pissé dans mon pantalon tellement j’ai eu peur ! Ensuite, quand l’avion a chuté  vers le sol, j’ai dit ‘ça, je m’y attendais !’ parce que j’ai chié dans mon pantalon tellement j’ai eu peur ! Par contre, quand vous avez volé sur le dos et fait les loopings à l’envers, tout est remonté dans le col de ma chemise, et ça, je ne m’y attendais pas !!!

 

 

 

Avertissement Loup-Phoque du jour :

 

Il importe de garder une grande liberté d’esprit face aux résultats d’une réflexion, évitant les préjugés et écoutant le point de vue des autres…

 

 

 

 Le « dic-Thon » Loup-Phoque du jour :

 

Construit pour toi ta propre maison et ne pense pas que celle de ton père et de ta mère te revient de droit.

 

 

 

La maxime Loup-Phoque du jour :

 

Il faut s’accoutumer aux folies d’autrui et ne se point choquer des niaiseries qui se disent en notre présence.

 

 

 

Le proverbe Loup-Phoque du jour :

 

"Heureux" même au singulier a une allure de pluriel. On ne peut pas être réellement heureux seul…  

 

 

 

 

La réflexion Loup-Phoque du jour :

 

Un cerveau vide est la boutique du diable…

 

 

 

Le « Comble » Loup-Phoque du jour :

 

Monter sa tante devant son oncle !

 

 

 

L’éducation Loup-Phoque :

 

 Vous avez une fourmi rouge et une fourmi noire sur le dos.
Laquelle va doubler l’autre ?
– Aucune !
On ne double pas sur un dos d’âne…

 

 

 

Blagues Loup-Phoque du jour :

 

 

Chez le dentiste…


Juste au moment où le dentiste se penche vers une patiente pour la soigner, il sursaute.
– Excusez-moi, madame, mais ce sont mes testicules que vous tenez.
– Je sais, répond la patiente. Nous allons tous les deux faire bien
attention de ne pas faire mal à l’autre. D’accord ?

 

 

 

 

 

Le Pape est sur son lit de mort…

Sentant sa dernière heure arrivée, il fait convoquer un assureur et  un banquier, parmi les plus renommés de Rome. 

Il leur demande de venir très vite le voir, ensemble.
Dès leur arrivée, on les conduit dans la chambre où repose le Pape et on les fait asseoir de chaque côté du lit.
Le Pape leur lance un regard intense, sourit, puis regarde au plafond. Pendant un certain temps, ni l’assureur ni le banquier ne disent mot.
Ils semblent touchés que le Pape ait pu penser à eux à cet instant, tout en étant très intrigués.

Finalement, l’assureur, n’en pouvant plus, demande au pape :

 Votre Sainteté ! Pourquoi sommes-nous là ?

Le Pape, rassemblant ses dernières forces, lui répond très faiblement :
 Jésus est mort entre 2 voleurs…  Je veux faire comme Lui …

 

 

 

 

 

Un homme faisant une étude de marché pour la compagnie Vaseline frappe à une porte et se fait accueillir par une jeune femme ayant trois jeunes enfants accrochés à ses jupes…

 

L’homme se présente :

– Je fais des recherches pour la compagnie Vaseline. Avez-vous déjà utilisé le produit ? 

– Bien sûr, mon mari et moi l’utilisons toujours !
 
– Si ce n’est pas indiscret, j’aimerais savoir pourquoi vous l’utilisez ?

– Nous l’utilisons pour faire l’amour.

– Habituellement, les gens me mentent et me disent qu’ils
l’utilisent pour les chaînes de bicyclette ou pour graisser une
poulie. Je sais par contre que la majorité des gens l’utilisent
dans la chambre à coucher. J’admire votre honnêteté. Vu votre
franchise, pouvez-vous me dire exactement comment vous l’utilisez
 pour faire l’amour ?
– Ça ne me dérange pas de vous le dire. Mon mari et moi enduisons
 la poignée de porte de la chambre, ceci empêche les enfants d’entrer !

 

 

 

 

Enfants, Blaguounettes du jour : 

 

En quittant la piscine avec les élèves de sa classe, Toto (7 ans) a oublié sa serviette de bain.
N’acceptant pas une explication aussi simple, sa mère, furieuse, appelle la maîtresse, en hurlant, dans le téléphone:
– Il y a un voleur ou une voleuse, parmi les camarades de mon fils et je ne peux pas supporter l’idée de cette malhonnêteté. 

– On va la retrouver, cette serviette, dit paisiblement la maîtresse. Pouvez-vous me la décrire?
– Elle mesure environ 1,60 mètre sur 80, elle est en coton blanc avec, inscrit dessus, en lettres bleues: Hôtel de la Plage, Le Croisic.

 

 

 

 

Le maître demande : "Qu’est-ce qui est le plus près de chez nous, l’Angleterre ou la lune ?"

Toto :"La lune bien sûr !"

Le maître : "Comment peux-tu penser ça ?"

Toto : "Ben… la lune, je la vois tous les soirs de ma fenêtre, l’Angleterre, je ne l’ai jamais vue !

 

 

 

 

 

Dans la cour de l’école, Charles-Henry de Legrand-Vantard dit fièrement à ses compagnons de classe:

-Je vais avoir un petit frère: mes parents l’ont commandé et il arrivera pour Noël!

Le petit Pierre répond tristement:

– Moi aussi, je vais avoir un petit frère mais comme mes parents ont moins d’argent, ils ont été obligés de le faire eux-mêmes!!

 

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc !. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La minute Loup-Phoque du Loup-Blanc du 19/12/09

  1. bibialien dit :

    Et hop c\’est reparti pour les blagounettes de Loup-BlancCa faisait longtemps pas vrai ! Un festival d\’humour en tout casBon dimanche RP et gros bisous

  2. Loup-Blanc dit :

    Oui BiBi, cela faisait un bail que je n\’avais pas sorti une fameuse "Minute loup-Phoque"…Mais, je crois que cela n\’intéresse plus personne lolBiz et merci de ta fidélité.

  3. ஐﻬღ..♪♫♥ Biquette dit :

    Je prends un grand bol de rire en passant ici …………..! Ha ben , ça fait du bien !!!Mais si , moi, je trouve ça cool………cet humour……….!La neige fond , fond…………..on va pouvoir retourner au boulot demain………..!!!!!!!!!!!Bisous du dimanche !

  4. Mi-Ange Mi-Démon dit :

    j\’ai bien retenu celle du dentiste et je l\’appliquerai la prochaine fois que j\’y vais…mdr !!!bien sûr que si qu\’on l\’aime bien la minute du LouBlanc !!!GrOs BisOus mes LouCornes

  5. ♥ Sonia dit :

    La blague du dentiste, j\’adore! mdr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s