L’indien et le loup…

 

 

 

Voici une très belle histoire prise chez mon amie " Petite-Louve " http://chezpetitelouve.spaces.live.com/

merci de m’avoir fait découvrir ce beau conte!

 

 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 
Kwesalis était un Indien de l’extrême nord canadien. Selon les gens de son village, c’était un chasseur avisé. Un jour, comme il longeait la côte, il aperçut un loup couché contre un rocher. Il geignait, sa gueule saignait. Kwesalis se pencha sur lui et vit qu’un éclat d’os de daim était planté dans sa mâchoire. Il lui parla à mots tranquilles, il caressa son front, son échine mouillée, puis risqua prudemment sa main entre ses crocs. Il ôta l’os, il murmura :
 
– Grand frère, ton mal est parti.
 
Le loup d’un bond se redressa et s’éloigna en trottinant. A quelques saisons de ce jour, au village la variole tua des dizaines de gens.
 
Kwesalis se trouva malade, couché parmi les moribonds au corps couvert de plaies purulentes, puantes. Il pensa qu’il allait mourir.
 
C’était un soir, au crépuscule. Il somnolait et gémissait. Il entendit soudain des hurlements de loups qui se rapprochaient des cabanes.
 
Il en vit deux franchir le seuil, haletants, la gueule fumante. Ils se mirent à baver sur lui, à lécher ses bras, sa poitrine, ses jambes, son visage aussi.
 
Combien de temps ? Il ne put dire. Le fait est que le lendemain, il put se lever et sortir. En quelques jours, il fut guéri. Alors, une nuit, il rêva.
 
Un chasseur inconnu lui apparut en songe, et cet homme lui dit :
 
– Le faiseur de chamane est entré dans ton corps. Désormais tu pourras soigner. Tu sauras rattraper les âmes.
 
"À mon réveil, dit Kwesalis, je n’avais plus le même esprit. J’étais devenu un chamane. Je n’ai jamais voulu cela, mais c’est ainsi, je n’y peux rien."
 
Quand l’ethnologue américain Franz Boas [1] recueilli son témoignage, Kwesalis était encore le plus fameux guérisseur de la côte nord-ouest du Pacifique.
 
 
Auteur: Henri Gougaud 
 
[1] Franz Boas – The religion of Kwakiutl Indians.
 
 
 
 *Nota: J’ai publié cette histoire car elle se rapproche de mon aventure de l’auto-stoppeur…. Comme quoi, un bienfait sans chercher une contrepartie financière te reviens toujours…
 
 Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

Publicités
Cet article a été publié dans Contes et légendes du Loup-Blanc . . .. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’indien et le loup…

  1. bibialien dit :

    Quel joli conte que celui-là
    Je crois en la reconnaissance des animaux faites aux Hommes
    Le contraire l\’est moins
    Vraiment ça mérite qu\’on se le raconte
    Bisous RP

  2. Amélie dit :

    Encore une belle histoire : tu nous gâtes !
    Merci
    Bizz

  3. darlmusic dit :

    .*♥*..*♥*..*♥*..*♥*. .*♥*..*♥*..*♥*..*♥*. ____♥♥♥_____♥♥♥_____ __♥_____♥_♥_____♥___ __♥______♥______♥___ ___♥___BISOUS__♥________♥_______♥______ _______♥___♥________ _________♥__________ .*♥*..*♥*..*♥*..*♥*. …….. , . – . – , _ , ………………. ) ` – . .> \’ `( …………….. / . . . .`\\ . . \\ ……………. |. . . . . |. . .| ……………. \\ . . . ./ . ./ ……………….. `=(\\ /.=` …………………….. `-;`.-\’ ………………………. `)| … , ……………………. || _.-\’| …………………. ,_|| \\_.,/ …………….. , ….. \\|| .\’ ………………. |\\ |\\ ,. ||/ ……………… ,..\\` | /|.,|Y\\, ……………… \’-…\’-._..\\||/ …………………. >_.-`Y| …………………………. ,_|| …………………………. \\|| …………………………. || …………………………. || ………….. .*♥*..*♥*..*♥*..*♥*.    dAlmusic…@BIENTôt…Encore tres jolie un Indien et loup…TRES sympas…bisous…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s