Cela vous dis un peu de Victor Hugo ???

 
 
 
 

A LIRE ABSOLUMENT, car d’Actualité brûlante Victor Hugo parlant de Napoléon III

Le pire, on se croirait en 2008…

 

Si l’Histoire ne se répète pas, il semblerait tout de même qu’elle bégaye…

 

Bonne Lecture

 

 

 

 

 

 

 

« ENTRETIEN AVEC VICTOR HUGO »

 

Exercice littéraire de Victor Hugo, Extrait de son pamphlet républicain contre

Napoléon III « Napoléon, le Petit »

 

 

Ø      Vous semblez vous tenir très informé de l’actualité politique française. Quel regard portez-vous sur notre nouveau président ?

 

 

 

Victor Hugo : Depuis des mois, il s’étale ; il a harangué, triomphé, présidé des banquets, donné des bals, dansé, régné, paradé et fait la roue…

Il a réussi. Il en résulte que les apothéoses ne lui manquent pas. Des panégyristes, il en a plus que Trajan. Une chose me frappe pourtant, c’est que

dans toutes les qualités qu’on lui reconnaît, dans tous les éloges qu’on lui adresse, il n’y a pas un mot qui sorte de ceci : habilité, sang-froid, audace,

adresse, affaire admirablement préparée et conduite, instant bien choisi, secret bien gardé, mesures bien prises. Fausses clés bien faites.

Tout est là… Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui il remue.

 Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète.

 

 

 

Ø      Derrière cette folle ambition personnelle décelez-vous une vision politique de la France, telle qu’on est en droit de l’attendre d’un élu

à la magistrature suprême ?

 

 

 

         Victor Hugo : Non, cet homme ne raisonne pas ; il a des besoins, il a des caprices, il faut qu’il les satisfasse. Ce sont des envies de dictateur.

La toute-puissance serait fade si on ne l’assaisonnait de cette façon. Quand on mesure l’homme et qu’on le trouve si petit, et qu’ensuite on mesure

le succès et qu’on le trouve si énorme, il est impossible que l’esprit n’éprouve quelque surprise. On se demande : comment a-t-il fait ? On décompose l’aventure et l’aventurier… On ne trouve au fond de l’homme et de son procédé que deux choses : la ruse et l’argent…Faites des affaires,

gobergez-vous, prenez du ventre ; il n’est plus question d’être un grand peuple, d’être un puissant peuple, d’être une nation libre, d’être

un foyer lumineux; la France n’y voit plus clair. Voilà un succès.

 

Ø     Que penser de cette fascination pour les hommes d’affaires, ses proches ? Cette volonté de mener le pays comme on mène une grande entreprise ?

 

 

 

Victor Hugo : Il a pour lui désormais l’argent, l’agio, la banque, la bourse, le comptoir, le coffre-fort et tous les hommes qui passent si facilement

d’un bord à l’autre quand il n’y a à enjamber que la honte…Quelle misère que cette joie des intérêts et des cupidités… Ma foi, vivons, faisons

des affaires, tripotons dans les actions de zinc ou de chemin de fer, gagnons de l’argent ; c’est ignoble, mais c’est  excellent ; un scrupule en moins,

un louis de plus ; vendons toute notre âme à ce taux ! On court, on se rue, on fait antichambre, on boit toute honte…une foule de dévouements

intrépides assiègent l’Elysée et se groupent autour de l’homme… C’est un peu un brigand et beaucoup un coquin. On sent toujours en lui le

pauvre prince d’industrie.

 

Ø      Et la liberté de la presse dans tout çà ?

 

 

Victor Hugo (pouffant de rire) : Et la liberté de la presse ! Qu’en dire ? N’est-il pas dérisoire seulement de prononcer ce mot ? Cette presse

libre, honneur de l’esprit français, clarté de tous les points à la fois sur toutes les questions, éveil perpétuel de la nation, où est-elle ?

 

 

Animation LOL-Multicolore

Publicités
Cet article a été publié dans Livres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Cela vous dis un peu de Victor Hugo ???

  1. Vincent Klein dit :

    Je serai tenté de dire que l\’histoire se répète mais peut-être sont-ce les Médias qui dépeignent ainsi notre Président (non, pas le fromage !) à la mode de Victo Hugo ?!!  Ceci dit, cet homme avait des qualités de visionnaire et il connaissait bien la nature humaine. Il allait de soi que des personnages comme Napo le 3e allait revenir sur la scène politique car il y en a toujours dans la grande histoire des Républiques !  Bon, je retourne à mes nains de jardins, comme dirait Pauline.. euh pardon.. : Henriette !

  2. anaïs dit :

    tu sais quoi ?il me plait ton billet , si vrai de vrai , alors comme les hussards de l\’ époque , zou chez Anais !te voilà volé , mais j\’ avoue mon péché mignon , voler pour la "populace " celle qui réfléchit !!bisou a toi mon ami ; gros bisous a ta douce blonde !

  3. Amélie dit :

    Il me plait bien aussi ce billet !
    Tellement réaliste
    Bizz
    et bonne soirée

  4. trucmuche dit :

    Un texte qui me semblerait tout à fait pertinent s\’il était le dialogue d\’un journaliste et d\’un écrivain de notre époque et s\’agissant de l\’actuel président, mais qui m\’a toujours semblé très injuste concernant Napoléon III qui, malgré quelques erreurs, notamment au Mexique, fut tout sauf un mauvais monarque pour la France et ne mérite certainement pas son surnom de "Napoléon le petit".
    Opinion toute personnelle bien sûr.
    jacques

  5. bibialien dit :

    Hello RP
    Intéressante cette étude du président faite par un grand homme
    J\’avoue qu\’on parle un peu trop de Sarko en tant qu\’homme et un peu moins en tant que président
    Il est clair qu\’il a un côté dictateur mais là où je le situerai le mieux c\’est sur un trône.
    Je tire la chasse d\’eau et on en parle plus hé hé
    Gros bisous et très bonne journée

  6. Cernunos dit :

    D\’accord avec Jacques pour Napoléon III , certe il fut loin de valoir son oncle et a fait preuve de faiblesse vis-à-vis de l\’impératrice ainsi que de son entourage ; quand à la bourgeoisie de l\’époque , n\’oublions pas qu\’ils sont les fondateurs du capitalisme . ………….BYE

  7. ♥ Sonia dit :

    Très bon ce billet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s