Le Loup au moyen-âge

 

 

 

 

Le début de la chasse au loup ;

A l’aube du Moyen Age, chez les Celtes, le guerrier enviait aux loups leur puissance et leur adresse. Certains soldats gaulois allaient même jusqu’à recouvrir leur casque d’une tête de loup après avoir mangé leur cœur.

Mais le loup est aussi un animal intelligent et patient. Il est capable d’attendre des heures avant d’attaquer sa proie. Le berger distrait se fait voler ses brebis, le fermier ses volailles. Bien vite naissent de sombres légendes racontées à la nuit tombée. Le loup est rendu responsable de bien des disparitions, de bien des agressions.

Dès le Haut Moyen-âge (en 813), Charlemagne réglementera la chasse aux loups. Le premier, il mettra en place des louvetiers chargés de faire disparaître le loup par n’importe quel moyen.

Le loup monstre et démon :

 

Sans conteste, l’Eglise omniprésente dans le monde médiéval, porte une part certaine de responsabilité dans cette sombre image du loup.
« Le loup représente le Diable, car celui-ci éprouve constamment de la haine pour l’espèce humaine, et il rôde autour des pensées des fidèles afin de tromper leurs âmes. […] Les yeux du loup qui brillent dans la nuit, ce sont les œuvres du Diable, qui paraissent belles et agréables aux hommes dépourvus de raison, et à ceux qui sont aveugles des yeux de leur cœur. […]>>
Au Moyen Age, le loup était donc le bouc émissaire du Malin. Capturé vivant, il était quelquefois jugé et condamné au bûcher. Les commérages sur les pactes avec le Diable, sa présence auprès des sorcières qui les chevauchaient pour se rendre au sabbat, ses attaques contre les enfants apeurés, toutes ces histoires se répandent de village en village.

Le loups symbole de courage :

L’Eglise, au Moyen Age, avait fait du loup le compagnon du Diable. Les traités de vénerie parlaient d’un « beste noire » à classer parmi les « nuisibles ».
Pourtant en France, plus de 1200 familles ont porté des armoiries voire des devises « au loup ».
Le loup était là un symbole de vaillance, de force et de hardiesse. Cette image était née de l’observation du loup en chasse.

Extrait de : http://www.haut-koenigsbourg.net/loups/documents/moyena.htm 

Publicités
Cet article a été publié dans Contes et légendes du Loup-Blanc . . .. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le Loup au moyen-âge

  1. Anne-Marie dit :

    bonjour ,
    c\’est surtout les louves qui ont souffert pendant l\’inquisition elles étaient considérées comme les génitrices de futurs loups-garous elles ont les torturait jusqu\’à la mort alors que les sorcières on arrètait une fois qu\’elles avaient reconnu être sorcières!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s